Hydrographie

 

Le réseau hydrographique de la commune est partagé entre le bassin de la Meuse à l'ouest et le bassin du Rhin à l'est.

 

1. Bassin de la Meuse

Le ruisseau de Creuë, qui prend sa source à la fontaine de Loussot, se jette dans la Meuse à Maizey après un périple d'une quinzaine de km dans la vallée appelée trouée de Spada. Lors de son périple, la Creuë recueille les eaux des ruisseaux de Criot (Chaillon), de la queue de l'étang (Valbois), de Bosmard et des fontaines (Lamorville).

 

2. Bassin du Rhin

C'est le plus important (environ 9/10 de la surface de la commune).

La principale rivière est l'Yron qui prend sa source à Vigneulles au lieu-dit le Fond de la Gaule. L'Yron quitte le territoire de la commune après avoir recueilli les eaux du ruisseau des Pâquis, de l'étang de Vigneulles, des étangs de Bélian, des Anceviennes, de Wendel, d'Afrique. Après avoir servi de limite aux départements de la Meuse et de Meurthe et Moselle, l'Yron recueille notamment les eaux de l'étang de Lachaussée, celles de la Saumure (qui prend sa source à Viéville) et celles du Longeau puis se jette dans l'Orne à Conflans-en-Jarnisy. Les eaux du ruisseau de Hattonville alimentent l'étang Beugné, puis l'étang Come et l'étang Picard avant de se jeter dans l'étang de Lachaussée.

Le Naugipont et ses petits affluents qui drainent la partie méridionale de la commune se jettent dans le Rupt de Mad. Le Rupt de Mad et l'Orne, dont il est parlé plus haut, sont deux affluents de la Moselle qui se jettent dans le Rhin à Coblence (dont la signification est confluent).

De nombreux étangs ont été créés par les moines de Saint-Benoit dans la partie orientale de la commune : les argiles de la plaine de la Woëvre et les plis du terrain ont favorisé leur développement.

 

La fontaine Sainte Claire, source de l'Yron

La fontaine Sainte Claire est un lieu-dit du fond de la Gaule situé dans un vallon à l’ouest de Vigneulles. Une source pérenne sort de terre et le trop plein s’écoule par un fossé vers le village. Le fond de la Gaule recèle d'anciens captages de sources qui alimentaient les fontaines et lavoirs de Vigneulles jusqu’à l’installation du réseau d’adduction d’eau de Deuxnouds aux Bois.
La source Sainte Claire était surmontée d’une statue qui aurait été emportée par les troupes allemandes stationnées à Vigneulles pendant la première guerre mondiale. De tout temps ce site était le lieu d'un pèlerinage qui se tenait tous les derniers dimanches d’août. Une carte postale d’avant guerre donne une idée du site et de la statue de Sainte Claire de l’époque.
En 1966, sous l’impulsion de l’union paroissiale, une nouvelle statue était installée au dessus de la source. Œuvre du sculpteur PETIT de Triaucourt, la nouvelle Sainte Claire a été taillée dans la pierre de Savonnières. Bénite le dimanche 9 octobre 1966, puis installée au fond de la Gaule en présence des autorités civiles et religieuses sous la direction du chanoine Marcel Saintin curé doyen de Vigneulles.
La statue, renversée sans dommage par la chute d’un arbre pendant la tempête de février 1990, a été remise en place par un groupe de bénévoles en août 1991.
La source qui s’écoule toujours, même si ce n’est qu’un filet d’eau par temps de sécheresse, est considérée comme la naissance de l’Yron qui traverse Vigneulles.

 


accueil - géographie des 7 villages
Le Grand Vigneulles